top of page

Qui suis-je ?

Je m'appelle Federico Di Cocco, psychologue et psychothérapeute en formation d'orientation cognitivo-comportementale intégrative (voir section psychothérapie). J'ai effectué une partie de mes études en Italie, pour ensuite m'établir ici à Bruxelles. 

Très vite dans mes études je me suis intéressé aux questions du rapport avec le corps et à l'image de soi, l'identité de genre et d'orientation sexuelle, le rapport à la norme, la recherche de sens et de but.

Au centre de tous ces aspects, certaines valeurs orientent mes recherches et mes intérêts : 

- la curiosité pour les formes différentes de l'expérience humaine, qui se traduit par le respect de l'autodétermination de soi et par la nécessité d'une relation thérapeutique basée sur la parité et la collaboration

- une vision holistique des personnes et de leurs comportements, loin des déterminismes emprisonnants. Nous agissons toujours en réaction à un contexte et en fonction d'une adaptation à celui-ci sur base de nos expériences et des moyens disponibles à un certain moment. Réduire la souffrance à une faute individuelle n'a pour moi aucun sens

- les pratiques orientées par les données empiriques, dans une direction d'intégration de plusieurs courants théoriques.

Formation et expérience

Depuis le début de mes études, rapidement j’ai ressenti le besoin de me retrouver face aux réalités de terrain. Pour cette raison, j’ai effectué un bénévolat dans le domaine de la prévention du suicide, plusieurs stages, universitaires et extra-universitaires, dans le domaine de la psychiatrie. Dans ces occasions, j’ai été confronté à des formes de souffrance comme la psychose, la dépression, les troubles anxieux, les stress post-traumatiques, les dépendances problématiques, les maladies du corps, etc.

Successivement, mon expérience professionnelle m’a permis de développer une expertise dans la prise en charge des dépendances problématiques, liées à des produits psychotropes ou sans produits. 

Pendant mes études universitaires, j’ai été formé aux approches cognitivo-comportementales, systémiques et psychanalytiques. En raison d’un besoin de clarté et pragmatisme, aussi bien que d’une base empirique solide, j’ai décidé d’entreprendre une formation en psychothérapie cognitivo-comportementale intégrative, ce qui me permet de mettre en place des interventions avec des outils très concrets, mais aussi de pouvoir intégrer des lectures systémiques, au-delà d’une vision purement individuelle des difficultés vécues. 

bottom of page